Thérapeute en Biologie émotionnelle

 

A Uzès

 

Tel: 07 69 29 31 23

Mon accompagnement thérapeutique par téléphone

 

Si vous ou des personnes de votre entourage avaient des symptômes qui apparaissent, un mal être dû au confinement ou ce que vous êtes en train de vivre, je vous propose un accompagnement thérapeutique ponctuel ou en suivit par l’écoute bienveillante et la parole.

A partir d’un évènement, de ce que vous vivez d’inconfortable, je vous aiderai à connecter les ressentis qui y sont rattachés, ce que cela fait dans le corps et vous accompagnerai à exprimer les sensations, les besoins, les émotions avec vos mots, vos images jusqu’à ce que la charge émotionnelle liée à ce que vous traversez puisse être libérée et apaisée. Ce sera l’occasion pour vous de faire des liens de comprendre votre comportement actuel, de mettre du sens sur vos symptômes ou troubles.

Comme le dit à France culture Catherine Tourette-Turgis, directrice du master en éducation thérapeutique à Sorbonne-Université , »Les conséquences psychologiques sont nombreuses et doivent être anticipées »(…) »le confinement va réveiller d’autres traumas. »

Celui fait plusieurs mois que j’accompagne en séance par téléphone, et cela donne de très bons résultats. 

La première des choses c’est savoir que la thérapie va se jouer dans l’instant… 

Se laisser surprendre par ce qui va se passer car les réponses sont en vous. La biologie émotionnelle et le rêve éveillé sont des outils précieux pour moi, l’un dans la réalité du corps et de l’inconscient et l’autre permet d’accéder au trauma en prenant de la distance. Le tout permet de se sentir apaisé et vivre le même évènement du départ sereinement en conscience.

Les consultations durent en moyenne une heure. Le prix de base est à 45€.

 

Je reste à votre écoute au : 07. 69. 29. 31. 23

 

Avec toute ma bienveillance

 

Sophie

 

 

Sophie Lefeuvre – CATHEBRAS

N° siret : 82064480500013

 

Mon parcours

Fille d’agriculteurs, j’ai grandi en menant mes expériences proche de la nature et des animaux.

A l’adolescence, comme beaucoup, j’étais en recherche de ce que j’allais faire de ma vie. C’est

naturellement, que je me suis tourné au service des autres.

J’ai travaillé à l’Hôpital auprès de personnes âgées grabataires où j’ai découvert les difficultés, les

souffrances et les limites tant du côté soigné que du côté soignant. Un remplacement au service

animation m’a permis de réaliser qu’être et se sentir créateur à tout âge est primordial pour

l’équilibre psychique de l’individu. Dans n’importe quel domaine que ce soit.

Puis en tant qu’aide-soignante dans un service pour personnes « désorientées» dont certaines

atteintes de la maladie d’Alzheimer, j’ai commencé à m’interroger :

Est-ce que la perte de mémoire peut avoir une origine émotionnelle ? Est-ce pour oublier, fuir

inconsciemment quelque chose de trop difficile, ou y a-t’il une autre signification ?

En 1997, je me suis arrêtée de travailler pour élever mes enfants. J’ai cherché à savoir s’il y avait une origine

émotionnelle lorsque l’un d’entre eux était malade. Je ressentais le besoin de parler, d’exprimer des

choses. Plus tard, grâce à la biologie émotionnelle j’ai appris qu’un enfant jusqu’à l’âge de 7 ans

environ, peut exprimer inconsciemment au travers de la maladie ou d’un trouble du

comportement le malaise que vit sa mère.

Lors d’une formation pour les 3-6 ans en Montessori j’ai pris conscience de l’importance de

l’autonomie chez l’enfant dès le plus jeune âge et l’importance qu’il soit fier de ce qu’il est et fait,

sans attendre une adhésion ou une félicitation extérieure . Cela étant valable à tout âge, c’est ce

qu’on appelle la confiance en soi.

En 2007, j’ai eu un cancer, parallèlement aux traitements médicaux, j’ai cherché à mettre du sens et

me suis interrogée sur les inégalités de chacun face à la maladie.

 Durant mon parcours de vie, mon métier d’aide soignante, ma vie de femme et de mère, j’ai toujours

souhaité approfondir mes observations et mes expériences dans une pratique qui me permettrais

d’aider durablement les autres.

J’ai tout d’abord débuté en 2006, par une formation en Métakinébiologie©, une pratique

thérapeutique qui utilise le test de Kinésiologie pour aider à comprendre, trouver l’origine d’une maladie ou d’un trouble et inverser

le processus négatif qu’il a créé. Mais je n’etais pas assez à l’aise avec ce test. Il me manquait quelque chose dans ma pratique.

En 2015 j’ai rencontré Claude Bianco, sa qualité d’être m’a touché en tant que formateur et thérapeute.

 J’ai réalisé alors qu’être thérapeute c’est d’abord être soi dans la vie.

La formation à la Biologie émotionnelle que j’ai suivi m’a apporté les réponses que je n’avais pas eu

jusqu’à présent avec la synthèse de mes connaissances, la découverte de ce qui m’empêchait

inconsciemment de me lancer en tant que thérapeute, le complément de mes outils avec le

décryptage des symptômes, la possibilité d’accéder aux même informations qu’avec le test de Kinésiologie en passant simplement par les ressentis du corps et d’aller plus loin dans l’écoute pure. 

A partir de 2016, j’ai eu la joie avec Thierry Garnier, d’assister Claude Bianco dans ses formations et j’ai

ouvert mon cabinet de thérapeute en Biologie émotionnelle et rêve éveillé.

Depuis 2018 j’anime des ateliers à l’université populaire d’Uzès.

En 2018 une formation en rêve éveillé m’a permis de compléter ma manière d’accompagner les séances quand le trauma originel a été trop douloureux pour la personne.

Elle peut ainsi le traverser avec ses propres symboles sans revivre la scène pour être libéré et apaisée.

Depuis plusieurs moi j’accompagne en séance téléphonique, les personnes qui suivent les formations en ligne de Thierry, et les personnes étant trop éloignées. Cela avec de très bons résultats.

Aujourd’hui je suis heureuse de partager avec l’équipe des thérapeutes qui ont suivi la formation en biologie émotionnelle et échanger sur nos découvertes, nos prises de consciences, nos avancements.

Cela est d’une grande richesse !

Sans oublié ceux qui ont fait partie des formations en biologie émotionnelle et qui restent en lien bienveillant avec nous

Mon parcours

Formation d’aide soignante : 1996 à l’école d’infirmières  de Bagnols/Cèze                                                                                                                        Diplôme d’ AS janvier 1997                                                                                                                                                                           

Formation en Métakinébiologie : Janvier à mars 2006- Lyon. Formateur Philippe Berthelon.                       102h

Formation en Kinésiologie fondamentale : 25-29 Nov 2009-Drôme-Formateur P.Berthelon 40h

Formation en Métakinésiologie : Janvier à mars 2010 – Lyon-Formateur : Berthelon – 120h

Développement personnel : 2010 – Drôme –  Formateur : P.Berthelon-40h

Formation en Kinésiologie fondamentale : 20-24 nov 2010 – Salles Sous Bois         Formateur : P.Berthelon – 40h 

Stage de didactique de remise à niveau : 3-5 juin 2011- Morges (Suisse) Formateur : P.Berthelon – 24h

Formation : initiation au langage des oiseaux  : 2011 Aix en Provence Formateur : Jérémie 

Guerry – 20h

Formation : Approche de la numérologie dans la relation d’aide : 31/3 –1/4  2012 Paris. 16h

Formation à la pédagogie Montessori : 2012-2013 Vaison la Romaine Formatrice : Agnès Putoud

Atelier approche en Astrologie Humaniste : 2014 – 2015  Formatrice : Sandy Sabatier 

Formation en Biologie Emotionnelle : oct 2015- juin 2016  Formateur : Claude Bianco. 135h

Formation en rêve lumière : 2018 en 3 modules. Formatrice Virginie Boissière

« Comment accompagner en rêve éveillé » 

Vous aimez? Merci de partager :)