INCONSCIENT ET BIOLOGIE

  » L’individu dans son milieu est à la fois corps et esprit. La réussite de l’adaptation à cet environnement dépend de la synergie harmonieuse entre ces deux aspects d’une entité existentielle unique. Il ne peut y avoir atteinte de l’une sans l’autre, sinon par l’illusion d’un regard qui privilégie l’un aux dépens de l’autre  »

Robert Dantzer in L’illusion psychosomatique.

 

Alors le biologie émotionnelle répondrait-elle à la prophétie de Sigmund Freud ?

 » Votre génération sera celle qui verra se faire la synthèse entre la psychologie et la biologie »?

 

Son ami C.G. Jung n’affirmait-il pas?

 » La maladie contient l’or que tu ne trouvera nulle part ailleurs « ?  Car les maladies, les symptômes, contiennent en eux toutes les émotions que vous ne vous êtes pas dites.

 

Pourquoi ?

Eh bien,

  • Notre corps est l’ensemble de nos organes qui assurent leur activité de façon inconsciente.

Digérer, pulser, coordonner, filtrer, stocker, secréter…

  • Une sensation négative, puis une émotion, surviennent lorsqu’une fonction biologique n’est plus satisfaite.

Se nourrir, dormir, être en sécurité, se reproduire, se mouvoir… On se sent alors affamé, frustré, en colère, énervé…

  • L’inconscient est biologique, il est dans le corps, dans chacune de nos cellules. La vie est biologique par nature et psychologique par accident.

C’est à dire lors d’un conflit, d’un imprévu.

 

Et qu’est-ce qu’un imprévu, un accident, un bio-choc ?

Le Bio-choc naît à un instant précis, il est vécu en un lieu précis. Il apparait lors d’un événement senti comme:

– Conflictuel et imprévu,

– Dramatique ( sans solution satisfaisante )

– Vécu seul ( on ne peut pas partager ce que l’on sent en soi, pour exprimer ce qui s’imprime )

 

Aussi, lorsque que nous ne pouvons plus nous adapter à ce qui se passe, nous n’avons rien en magasin, en mémoire, dans nos apprentissage, qui nous permette de sortir de la situation:

Pas de solution consciente .

 

Alors il nous reste pour issue :

Les solutions inconscientes , celles qui se situent en notre corps.

Mais où sont ces solutions inconscientes ? Dans nos cellules ! Mémoires de l’évolution.

 

Oui, c’est toujours lors de cet imprévu qu’est le bio-choc que surgit le senti. C’est lui l’or de la thérapie :

Laissez venir en conscience le « ressenti Biologique Conflictuel «  pierre de Rosette de la Biologie émotionnelle. Parce que chaque symptôme physique est une incarnation d’un instant précis, instant conflictuel, c’est à dire vécu avec émotion.

 

Et où se trouvent nos émotions, quel est leur théâtre d’expression ?

Le corps bien sur ! Toujours lui.

Christian Flèche in Décodage biologique des problèmes osseux.

Vous aimez? Merci de partager :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *